Domaine public et biens communs de la connaissance

A signaler un mémoire, de Clément Tisserant, de fin d’étude du diplôme de conservateur,  portant sur la remise en cause de l’économie traditionnelle du savoir par le collectif SavoirsCom1. Publié sous licence CC0.

« Résumé en français : Les nouvelles pratiques culturelles qui se développent dans l’environnement numérique remettent en cause les modèles traditionnels de l’économie du savoir. Mais ce sont aussi les politiques publiques et la légitimité des bibliothèques qui sont interrogées. Fondé par deux bibliothécaires, le collectif SavoirsCom1 appelle de ses voeux la multiplication du partage de fichiers numériques au nom de la défense du « domaine public » et des « biens communs de la connaissance ». Les débats suscités par leurs positions sont liés à la fois à la conception qu’ont les professionnels de leurs missions et à leur opinion sur les moyens de financement de la création et des institutions. »

 

Facebooktwittergoogle_plusredditlinkedinmailby feather

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *