Archives de catégorie : Veille

Cette catégorie rassemble des articles de veille sur la notion de Biens communs

Pour la transition, une économie du partage de la connaissance et des biens communs

Rencontre publique avec Bernard Stiegler et Michel Bauwens
organisée par Ouishare, Savoirscom1 et VECAM
animée par Lionel Maurel (@calimaq) et Louise Merzeau (@lmerzeau)

madi 16 septembre 2014 de 18h à 20h30
Centre Georges-Pompidou, Paris
Petite Auditorium – Accès sur réservation (inscriptions terminées)
Streaming

Face aux  crises économique, sociale et écologique, nous sommes nombreux à penser qu’il faut créer les conditions de la transition d’un monde industriel productiviste vers une économie fondée sur le partage de la connaissance en biens  communs et sur des modes de productions collaboratifs et contributifs. L’enjeu est d’abord de forger de nouveaux concepts pour comprendre les effets de l’automatisation et de la pénétration du numérique dans tous les aspects de la vie. Il s’agit également de repenser l’intérêt général et la solidarité comme des horizons possibles.

Pour cela, les pouvoirs publics locaux et nationaux, l’Université et la société civile organisée, doivent inventer ensemble, dans les territoires de vie, des alternatives à l’individualisme propriétaire et aux modes de gouvernance fondés sur le duopole Etat/marché. C’est en tout cas l’hypothèse qui a été faite en Équateur. Ce pays a organisé une vaste étude pour tenter de mettre au clair la construction d’une société en transition appuyée sur les communs. Plusieurs chercheurs et spécialistes internationaux ont été mobilisés, dont Michel Bauwens et Bernard Stiegler.

Quel est le rôle de l’État, des collectivités locales et des territoires dans la transformation de l’économie vers une production des biens et services fondés sur les principes des biens communs ?
Quels instruments juridiques et économiques faut-il inventer ? quelles alliances entre les acteurs engagés dans des formes alternatives de l’économie et des inovations sociales ?
Comment aller au delà des niches développées avec succès dans certains secteurs ­ comme l’économie numérique ­ et permettre un passage à l’échelle vers des modes de production des biens et services fondés sur les principes des biens communs ?

Michel Bauwens est un théoricien de la coopération P2P (de pair à pair), leader de la P2P Foundation, qu’il a créée en 2005 avec comme objectif « la recherche, la documentation et la promotion des principes du pair-à-pair ». Il présentera le projet FLOK Society qu’il a dirigé en Équateur tout au long du premier semestre 2014. Cette initiative est née de la volonté du gouvernement équatorien d’élaborer un plan de transition global vers une société basée sur le bien vivre (buen vivir), inscrit dans la constitution du pays. Michel Bauwens, avec une équipe internationale de chercheurs et d’activistes, a élaboré des modèles de production et des instruments juridiques, basés sur la collaboration de pair à pair et le partage de la connaissance en biens communs et proposé une matrice et des politiques dont le gouvernement peut s’inspirer pour une application concrète en Équateur.

Bernard Stiegler est philosophe, fondateur et président du groupe de réflexion philosophique Ars industrialis créé en 2005. Il dirige depuis 2006 l’Institut de recherche et d’innovation (IRI) qu’il a créé au sein du Centre Georges-Pompidou. L’IRI organise chaque année les Entretiens du Nouveau Monde Industriel (ENMI) consacrés à l’exploration des mutations des pratiques culturelles permises par les technologies numériques. Bernard Stiegler inscrit ses travaux dans le champ des digital studies. Pour lui, le numérique qui transforme radicalement notre façon de penser, de parler, de nous représenter le monde, fait apparaître une « organologie des savoirs » pour laquelle il faut définir de nouveaux concepts, théoriser et conceptualiser les pratiques sociales et culturelles et les technologies qui leurs sont associées. L’IRI est aussi engagé dans un projet de coopération avec le ministère de l’enseignement supérieur de l’Équateur qui vise à refonder l’université dans ce pays.

Cette rencontre est organisée avec le soutien de la Fondation Pour le Progrès de l’Homme.

Facebooktwittergoogle_plusredditlinkedinmailby feather

Domaine public et biens communs de la connaissance

A signaler un mémoire, de Clément Tisserant, de fin d’étude du diplôme de conservateur,  portant sur la remise en cause de l’économie traditionnelle du savoir par le collectif SavoirsCom1. Publié sous licence CC0.

« Résumé en français : Les nouvelles pratiques culturelles qui se développent dans l’environnement numérique remettent en cause les modèles traditionnels de l’économie du savoir. Mais ce sont aussi les politiques publiques et la légitimité des bibliothèques qui sont interrogées. Fondé par deux bibliothécaires, le collectif SavoirsCom1 appelle de ses voeux la multiplication du partage de fichiers numériques au nom de la défense du « domaine public » et des « biens communs de la connaissance ». Les débats suscités par leurs positions sont liés à la fois à la conception qu’ont les professionnels de leurs missions et à leur opinion sur les moyens de financement de la création et des institutions. »

 

Facebooktwittergoogle_plusredditlinkedinmailby feather

Le smartphone, star de la première Copy Party dans un collège du Havre

Comment sensibiliser des collégiens aux problématiques du droit d’auteur sur internet, tout en combinant une activité pédagogique autour de la notion de biens communs. Karima Kadi, professeure-documentaliste au collège Raoul Dufy (Le Havre), a mis en place la toute première Copy Party avec une classe de troisième. L’occasion de parler tout à la fois de droits d’auteur et du partage de la connaissance et des savoirs.  Intégrer une Copy Party au sein d’un cours, voilà une idée qui mérite bien un éclairage de premier ordre.

Lisez le récit de cette expérience sur ActuLitté.com

Facebooktwittergoogle_plusredditlinkedinmailby feather

Webinaire MOOCDocTice : en quoi le webinaire développe le travail de co-construction entre apprenants ?

Dans le cadre d’un MOOC destiné aux professeurs documentalistes (#MOOCDocTice ), un webinaire a été organisé le 28 février 2014. Louise Merzeau a développé un argumentaire autour de la question : « en quoi le webinaire développe le travail de co-construction entre apprenants ?  »

Elle s’est largement appuyée sur l’expérience des webinaires du Master Info-Com.

Facebooktwittergoogle_plusredditlinkedinmailby feather

Les biens communs : un outil politique pour repenser notre rapport à la technologie

Un article d’Hubert Guillaud qui synthétise l’intervention de Valérie Peugeot aux derniers Entretiens du nouveau monde industriel.

“Comment rééquilibrer cette recentralisation que proposent les Big Data ?”, interroge Valérie Peugeot. “Le web est un espace contributif et distribué qui nous fascine, mais qui masque les couches d’infrastructures construites elles sur des logiques de contrôle et de centralisation”. Pour trouver les conditions d’un rééquilibrage, estime Valérie Peugeot, il nous faut repenser la donnée comme un bien commun. Un bien commun et pas un bien public, précise-t-elle. “Pour rééquilibrer les choses, nous avons besoin de nouvelles perspectives théoriques et pratiques, de nouvelles règles de gouvernement, de changer les régimes de propriété”. Cela signifie qu’il nous faut penser des infrastructures moins concentrées, à l’image des systèmes d’informatique en nuage personnels, et surtout penser la donnée comme une ressource que l’on peut mettre en commun.

Facebooktwittergoogle_plusredditlinkedinmailby feather

Calendrier de l’Avent du domaine public 2014

Réalisé par les membres du collectif SavoirsCom1, Le Calendrier de l’Avent du Domaine Public permet de découvrir jour après jour, à partir du 1er décembre 2013 au 1er janvier 2014, les auteurs dont les œuvres vont tomber dans le domaine public en 2014.

Présentation du calendrier sur SavoirsCom1 : Lancement imminent du Calendrier de l’Avent du Domaine Public 2014 !

 

Facebooktwittergoogle_plusredditlinkedinmailby feather

Les biens communs de la connaissance à la BnF

La BnF organise le 18 novembre prochain une journée sur les biens communs de la connaissance en 3 moments

Première partie Atelier Arpentage
10h00 à 16h30, salle J
Atelier de lecture partagée du livre Libres savoirs, les biens communs de la connaissance coordonné par l’Association VECAM, C&F, 2011.
Participation gratuite sur inscription uniquement auprès de celine.gaspard@bnf.fr • tel. 01.53.79.85.30

Deuxième partie : Restitution publique de l’atelier Arpentage
16h30 – 17h30, Auditorium 70 (entrée par le Hall Ouest)

Deuxième partie :  : Projection débat
17h30 – 19h00,
auditorium 70 : entrer Hall Ouest
REMIX Biens communs : une sélection d’entretiens de www.remixthecommons.org

Facebooktwittergoogle_plusredditlinkedinmailby feather